Quand le Drive sauve mon weekend !

Quand le Drive sauve mon weekend !

Bonjour les ludiconautes, bonjour à tous !

La semaine dernière, j’ai sauté le pas, j’ai essayé le drive. Pour voir si mes collègues avaient raison. Parce que je n’ai plus envie de passer mon dimanche matin à galérer à la caisse dans un improbable ballet de sacs, de cartes de fidélité et de paiement. Parce que je veux maîtriser mon budget, éviter les dépenses inutiles, regrettées immédiatement.

Bref, je veux libérer mon weekend.

Coup de chance, mon supermarché habituel a ouvert un Drive. Je vais même pouvoir y aller à pied et limiter mon empreinte carbone tout en restant en forme.

Je me lance.

1/ Je télécharge l’appli, très intuitive. Je créé mon compte et scanne ma carte de fidélité.

2/ Je fais mes courses dans la salle d’attente d’un spécialiste, un mercredi après-midi. Je sélectionne mes produits à partir de mon dernier ticket de caisse. Plié en 10 minutes !

3/ Validation de la commande. J’enlève un article pour atteindre le montant que je me suis fixé. C’est bon, je valide ma commande et je choisis mon créneau. Ce sera le samedi suivant entre 9 H et 10 H. J’ai le choix entre régler mes achats en ligne ou sur place. Je réglerai sur place.

4/ Le jour J. Le samedi suivant, je prépare ma glacière et mes sacs et me voilà partie pour 13 minutes de marche sportive jusqu’au supermarché. Je sonne pour annoncer mon arrivée. Tout de suite, on me répond. Bon point surtout qu’il fait quand même froid dehors. La jeune femme arrive avec mes courses et m’invite à vérifier la qualité des produits. Elle m’explique qu’elle a été obligée de procéder à deux remplacements mais j’y gagne sur la note, à la fin. Je paie et c’est fini. Je rentre chez moi avec mes sacs. Je range mes courses.

A 10 h, oui, à 10 h cher lecteur de ce blog, tout est dans le frigo et les placards ! En tout, j’aurai consacré à peine 40 minutes à cette corvée hebdomadaire contre 1 h 15 pour le format classique !

Qui dit mieux ?!!!

Gain de temps donc…

Gain d’argent car mon budget est maîtrisé.

Gain de sérénité car je n’ai plus besoin d’aller vite pour ranger mes articles, avec le risque de les faire tomber et de les casser. Ce qui arrange bien la maladroite que je suis, sans doute « dyspraxique ».

Gain d’énergie car je ne suis plus bombardée de stimuli qui peuvent vite m’épuiser: la lumière des néons, le bruit de fond. J’évite donc ces agressions qui peuvent devenir problématiques avec la fatigue de fin de semaine. Les ultrasensibles connaissent bien ce phénomène.

Si je suis satisfaite par la qualité des produits : oui. A voir sur la durée mais ce premier test a été positif.

Le drive remporte le match !

Je sais que des critiques ou réserves ont pu être émises à l’endroit du Drive et je peux les comprendre. Je contourne certains problèmes en y allant à pied et en réutilisant mes emballages pour des courses ultérieures ou des D&Y. Il existe même des « Drive 0 déchet » avec des contenants réutilisables. Ce que je trouve plutôt sympas sur le principe.

Les avantages du Drive, à mon niveau, sont vraiment importants car la vie quotidienne et la vie « d’adulte » si je puis dire, sollicitent énormément mon organisme. Alors si je peux neutraliser certains obstacles et libérer mes weekends : je valide à 300% !

Se faciliter la vie avec des systèmes pratiques et amusants, c’est tout de même l’esprit de ce blog et le Drive coche toutes les cases si on l’utilise astucieusement.

Les courses, maintenant, ça marche !

10 h, les courses sont faites ! Quand le Drive libère mon weekend !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top
3 Partages
Partagez3
Tweetez
Partagez
Enregistrer